Individuel, groupe, ateliers

Si de grandes tendances s’observent dans la manière dont chacun (di)gère la problématique de l’effondrement de notre civilisation, il reste fondamental que chaque personne puisse être accompagnée en fonction de son vécu singulier.

D’une écoute individuelle : des séances de psychothérapie

Il n’est plus ici question d’aller voir un psy parce qu’on est fou, il s’agit plutôt d’aller partager ses peurs, ses angoisses liées à la conscience d’un monde malade dans un espace où il sera possible, sans jugement, d’être entendu. L’effondrement du monde provoque en écho un effondrement en soi qui est loin d’être anodin. C’est de cela que je vous propose de venir échanger dans le cadre de séances de psychothérapie en individuel. Vous pourrez mettre des mots sur vos pensées, partager vos émotions dans un espace où vous serez compris sur cette problématique. Cela vous permettra, à votre rythme, de refaire circuler en vous l’énergie et de retrouver une sécurité intérieure.

Au travail de groupe pour s’inscrire dans le collectif

La dynamique de groupe constitue également un facteur de transformation dans le travail sur soi. Elle s’adresse généralement à des personnes déjà engagées dans un processus de travail individuel mais peuvent aussi être adaptées à des situations spécifiques.

Rétablir le dialogue au sein d’un groupe

Le dialogue s’est rompu au sein de votre famille par rapport à cette thématique de l’effondrement ? Vous êtes face à des personnes dans le déni et vous cherchez un espace pour pouvoir renouer le dialogue ? Vous avez besoin d’être entendu par vos proches dans votre projet de vous inscrire dans le monde de demain ?

L’espace thérapeutique peut venir en support pour travailler ce genre de problématique. La posture du thérapeute ressemble ici à celle de l’arbitre. Au cours de la séance, il permet à chacun de poser sa parole. L’enjeu n’est pas ici de convaincre l’autre mais plutôt de mieux comprendre ce qu’il vit, ce qu’il ressent. Le cadre thérapeutique devient un espace « sécure » dans lequel il est possible de réouvrir le dialogue et de re-faire circuler une énergie bloquée. Il ne s’agit pas ici d’obtenir l’accord ou l’adhésion de l’autre mais de pouvoir l’accepter dans toute sa différentiation.

Participer à des ateliers pour accueillir sa peine et partager son « espoir actif » pour le monde

Vous êtes intéressé(e) par ce type de format ? Vous souhaitez pouvoir partager vos ressentis dans un groupe et travailler sur ce qui vous met en mouvement dans le cadre d’un atelier ? Je vous invite à me contacter et à me préciser votre demande ici.

Pour aller plus loin :

— > Découvrir l’un des épisodes de la série NEXT sur les réactions singulières face à l’effondrement : Effondrement : une lecture qui dérange (Corentin, Michel, Sunny, Une Anonyme)

Vous souhaitez échanger et pouvoir partager vos ressentis ?

—- > Je vous invite à me contacter par téléphone au 06.50.72.18.92, je pourrai vous recevoir à mon cabinet de psychothérapie situé au 2 bis rue Pitot 34000 Montpellier. Nous pouvons aussi échanger par Skype si vous n’êtes pas sur Montpellier.